L'histoire de Luchon et de ses environs

Bagnères de Luchon, usuellement appelée Luchon, est une ville thermale depuis l’antiquité.

C’est à l’époque romaine que sont édifiés les premiers Thermes, mais avec la chute de l’Empire romain, ils tombent dans l’oubli et ne sont plus utilisés que par les populations locales.



Au 18ème siècle, le baron d’Etigny œuvre pour le développement de Luchon et contribue largement à son essoren ouvrant à travers champs, en 1762, les Allées d’Etigny pour relier le village aux « baigneries ». C’est alors que des routes sont tracées pour rejoindre Montréjeau. En 1763, le cardinal de Richelieu vient à Luchon, la noblesse royale est conquise, la station est lancée. Démarre alors le développement urbain de la cité, avec l’installation de vastes demeures aux architectures de styles très divers. De nombreux immeubles de villégiature et de grands hôtels sont construits pour répondre à une clientèle exigeante et fortunée. En 1880, le Casino est édifié dans une architecture de fête : théâtre Napoléon III, salles de concert, restaurant, salles de jeux, salons, alternent dans des styles allant du mauresque au modern style.



Après de longs travaux, le 20 juillet 1857 à l’emplacement des anciens thermes romains, l’établissement thermal Chambert est inauguré. La renommée de Luchon ne cesse alors de se développer.



En 1929, le radio Vaporarium sulfuré, unique en Europe voit le jour. Il s’agit d’un hammam naturel constitué de 1 200 mètres de galeries creusées dans la roche.



Au fil des ans, les Thermes s’agrandissent et sont aujourd’hui composés de 3 bâtiments. Luchon est spécialisée dans les soins ORL, Voies respiratoires et rhumatismes, mais a su élargir son offre et propose désormais des cures d’aide au sevrage tabagique, des cures liberté, des soins contre la lombalgie et la fibromylagie ainsi qu’un important centre de remise en forme.



A 1 800 mètres d’altitude, Superbagnères surplombe Luchon. Elle est la première station de ski créée dans les Pyrénées, la seconde en France après Chamonix. A ses débuts, elle était reliée à Luchon par un petit train à Crémaillère, dont l’activité a cessé en 1966 après construction de la route. Depuis 1993, il est possible d’y monter en empruntant la télécabine.

Etape à Luchon : Reportage réalisé le 1er mai 1965 conservé dans les archives de l'INA

Promenade à Luchon sous un paysage de neige : visite de la ville et de ses habitations, dont la plus célèbre est la villa EDMOND ROSTAND. Images du traditionnel jeu de quilles. Evocation de l'industrie du bois toujours en activité grâce à la formation de jeunes qui suivent leurs études au collège technique de la ville. Visite des installations de la centrale hydroélectrique du Portillon. Découverte de la station de sports d'hiver de Superbagnères et des ses touristes goûtant les joies de la neige.


Production :
Office national de radiodiffusion télévision française Toulouse
Réalisateur :
Loubens, Pierre


Réservez votre séjour
Hébergements
Activités
Type
Vous souhaitez partir :
Du 
 au 
Vous serez
Vous avez des enfants ?
Voir plus de critères
Paiement sécurisé
Confirmation immédiate
Réservez votre séjour
Hébergements
Activités
Type
Vous souhaitez partir :
Du 
 au 
Nombre de chambres
Nombre de personnes
Nombre de personnes
Adulte(s) 
Enfant(s) 
Paiement sécurisé
Confirmation immédiate